Petralia Soprana

Les origines de Petralia remontent à l'ancienne Petra, une ville fondée par les Sicani pour mieux se défendre contre les attaques de l'ennemi. Il a peut-être connu un établissement Grec, mais vous avez des nouvelles qu'à partir de la troisième siècle avant JC l'arrière-plan de la guerre entre les Romains et les Carthaginois. En 254 avant JC lors de la première guerre punique, les pétriniens ont ouvert la porte aux consuls Aulus Attilio et Gnaeus Cornelius passant du domaine carthaginoise au domaine et romaine. Petra a été insérée entre les civitas decumanae, c'est-à-dire entre les villes soumises à la dixième tribut annuel en nature. Bientôt, en fait, elle est devenue une des principales machines tournants grain de l'Empire romain. Au IXe siècle, elle fut conquise par les Arabes et rebaptisé Batraliah. En 1062, elle fut conquise par les Normands, le comte Roger, il fortifia le château, les tours et les bastions existent. En 1067 le comte avait construit un autre château, à l'extérieur des murs, et du nord une église intitulée à San Teodoro; Il est devenu un bastion important et elle a été cédé par Roger avec son vaste territoire, le petit-fils Serlo. En 1258 elle devient propriété du comté de Vintimille Geraci et en 1396 du comté de Collesano. Depuis, elle a vu une succession de Centelles de Cardona et enfin la Moncada et Alvarez de Toledo.


Municipalités contiguës
Alimena, Blufi, Bompietro, Gangi, Geraci Siculo, Petralia Sottana
  • Unione Europea
  • Repubblica Italiana
  • Regione Sicilia
  • Po Fesr
  • Madonie