Alia

Un document de 1176 atteste l'existence en époque arabe d'une ferme dénommé "Yale"  abandonné vers le1222. Dans un autre  document de 1296 le fief de "Lalia" est mentionné. Ce fief - depuis 1366- a appartenu à la famille Crispo et à ses descendants, jusqu'à quand, en 1557, il fut acheté par l'Espagnol noble Luca Cifuentes, qu'il le donna en dot à sa fille Francesca.

Son mari, Pietro Celesti,  marquis de Santa Croce, en 1615 demandait au roi d'Espagne Filippo III la license  de peupler  le fief. Le marquis ne voyat pas réalisé son projet; il mourra tout de suite.

Grâce à la ténacité de "Madame" Francesca Cifuentes Imbarbara, le décret de concession devint exécutoires après huit ans le 10 octobre du1623. C'est' l'acte de naissance de la commune qui, puis, dans la moitié de 700 assuma la dénomination actuelle d'Alia. Pendant les premières anées  du XIX siècle, la famille Sainte Croix s'est éteinte. Les derniers messieurs d'Alia furent les princes  de Saint Elia, qu'ils conservèrent la domination jusqu'à la l'abolition des privilèges féodaux.

Le lieu que la Baronne de "Laila" choisit pour installer le nouveau centre correspond à la monticule où aujourd'hui il y a l'Église Mère et le Palais Guccione, dans l'actuel  quartier Rapatello.


Municipalités contiguës
Caccamo, Castronovo di Sicilia, Montemaggiore Belsito, Roccapalumba, Sclafani Bagni, Caltavuturo, Valledolmo
  • Unione Europea
  • Repubblica Italiana
  • Regione Sicilia
  • Po Fesr
  • Madonie